Calculateur Voir nos performances

Utilisez le calculateur pour voir
le rendemement de vos actifs

Calculer

Bulletin Trimestriel Investment Outlook

Vous souhaitez recevoir périodiquement
nos perspectives d'investissement ?

S'inscrire

Risque de change : investir avec les turbos

1 juillet 2018, WEALTHEON

Un turbo est un produit qui offre à l’investisseur la possibilité d’exploiter l’effet de levier sur différents actifs sous-jacents tels que des indices, des actions, des obligations, des matières premières et des devises.

Avec les turbos, vous pouvez spéculer à la hausse ou à la baisse. Un turbo long augmente lorsque le sous-jacent augmente ; un turbo court augmente lorsque le sous-jacent baisse (et inversement).

À l’achat d’un turbo long, la banque achète généralement le sous-jacent. Une part du coût du sous-jacent est financée par la banque ; le solde est payé par l’investisseur sous la forme de la valeur du turbo long. L’investisseur paie également un intérêt sur la part financée par la banque. C’est pourquoi l’émission de turbos est intéressante pour les banques. Si la valeur du sous-jacent augmente, celle du turbo long augmente plus rapidement ; si la valeur du sous-jacent baisse, celle du turbo long baisse plus rapidement. L’investissement de la banque peut donc aussi être menacé. C’est pourquoi les banques intègrent un mécanisme de sécurité aux turbos. Il s’agit du « stop loss ».

Un ordre stop loss est un ordre de vente d’un investissement (ou d’achat dans le cas d’un turbo court) dès le moment où le cours du sous-jacent baisse en-dessous (augmente au-dessus) d’un prix déterminé. Au moment où l’investissement est vendu, un ordre au mieux est exécuté (c’est-à-dire au mieux de ce qu’offre le marché). Ce mécanisme est également avantageux pour l’investisseur : en effet, le stop loss lui garantit de ne jamais perdre plus que son investissement. Lorsque les fluctuations du cours du sous-jacent sont particulièrement brusques, par exemple, en cas d’ouverture à un cours beaucoup plus bas à cause d’une révision à la baisse des bénéfices d’une entreprise, les pertes en-dessous du niveau de financement sont supportées par la banque. L’investisseur n’entend donc plus jamais parler de solde restant dû. Si la vente d’un turbo long s’effectue à un prix supérieur au niveau de financement, la banque verse le surplus (plus-value) à l’investisseur après quelques jours.

Couverture du risque de change de votre portefeuille 

Imaginons que vous détenez un portefeuille géré en euro mais que celui-ci contient des investissements libellés en dollar américain. Vous escomptez un repli du dollar américain face à l’euro. Afin de veiller à protéger votre portefeuille (c’est-à-dire à le « couvrir ») contre le risque de change, vous pouvez utiliser un turbo long sur le change EUR/USD. La valeur d’un tel turbo augmentera lorsque l’euro s’apprécie face au dollar, compensant ainsi la baisse de la valeur en euro de vos investissements en dollar américain. 

Exemple

Afin d’illustrer le nombre de turbos nécessaires pour couvrir le risque de change d’un portefeuille, considérons un portefeuille fictif comportant 100 000 USD. Pour couvrir le risque lié à ces dollars américains, vous avez le choix entre différents turbos longs. Lorsque vous optez pour un turbo dont le seuil stop loss est plus bas, votre investissement initial sera plus élevé. Plus ce seuil stop loss est bas, plus le dollar peut s’apprécier avant que votre turbo ne soit liquidé, laissant votre position en dollar américain non couverte. 

Dans cet exemple, nous utilisons un turbo long EUR/USD fictif avec un niveau de financement de 1,20 et nous partons d’un cours EUR/USD à 1,35. 

Tableau 1 : situation de départ


Le nombre de turbos longs nécessaires pour couvrir le portefeuille contre une baisse du dollar américain se calcule comme suit : 

La valeur théorique du turbo est :

Le montant que vous investissez pour couvrir votre position est à calculer en multipliant le nombre de turbos nécessaires par la valeur d’un turbo. L’investissement requis pour couvrir le risque de change de ce portefeuille s’élève à : 833 x 11,11 = EUR 9 255. La situation de départ de ce portefeuille se présentera donc comme suit :

Scénario 1 : le dollar américain se replie 

Que se passe-t-il si le cours EUR/USD passe de 1,35 à 1,40 après un mois ? 

La valeur théorique du turbo après un mois est : 

Tableau 2 : scénario 1 - le dollar américain se replie

L’augmentation de valeur de la position sur le turbo est de 2 465 EUR. La baisse de valeur de votre position en dollar américain est de 2 645 EUR. L’augmentation de valeur de la position sur le turbo compense en grande partie la baisse de la valeur en euro de votre position en dollar américain. La différence dans l’évolution des valeurs est due à l’augmentation du niveau de financement, sur lequel les coûts de financement sont imputés au jour le jour. 

Scénario 2 : le dollar américain se redresse

Que se passe-t-il si le cours EUR/USD passe de 1,35 à 1,30 après un mois ? 

La valeur théorique du turbo après un mois est : 

Tableau 3 : scénario 2 - le dollar américain se redresse

La baisse de valeur de la position sur le turbo est de 3 045 EUR. La hausse de valeur de votre position en dollar américain est de 2 849 EUR. Ici encore, la différence dans l’évolution des valeurs est due à l’augmentation du niveau de financement, sur lequel les coûts de financement sont imputés au jour le jour. Dans cet exemple, vous payez environ 192 EUR de coûts de financement pour couvrir 100 000 USD durant un mois. 

Coûts de financement des turbos sur devises 

Les coûts de financement des turbos longs sont imputés sur le niveau de financement. Dans le cas des turbos sur devises, vous avez affaire à deux taux. Sur le niveau de financement d’un turbo long sur le cours EUR/USD, vous payez le TJJ (taux au jour le jour) américain et recevez le TJJ européen. Attention : les coûts de financement diffèrent selon le sous-jacent et dépendent du taux réel. Cela peut engendrer des coûts relativement élevés, comme par exemple pour les turbos longs sur le cours EUR/TRY (livre turque). Vous payez en outre toujours une marge de 2 %.

Seuil stop loss

Si contrairement à ce que vous pensiez, le dollar américain s’apprécie, vous risquez alors de voir votre turbo long atteindre le seuil stop loss, votre risque de change n’étant alors plus couvert. Lorsque vous jugez que le cours du change se rapproche trop du seuil stop loss, vous pouvez envisager de refinancer votre position avec un nouveau turbo long dont le seuil stop loss est plus bas. On parle de refinancement lorsque vous vendez des turbos sur un sous-jacent donné pour directement acheter des turbos sur le même sous-jacent. Vous pouvez refinancer vers un turbo long avec un seuil stop loss plus bas en cas de baisse du cours de change, mais vous pouvez également le faire vers un turbo avec un seuil stop loss plus élevé lorsque le cours de change augmente. Veillez toutefois à tenir compte du fait que pour les turbos sur devises, le seuil stop loss est adapté le 15 du mois selon le niveau de financement à cette date. 

Risques

Les turbos sur devises peuvent calculer leur seuil stop loss 24 h./24. Cela signifie que le calcul peut avoir lieu hors séance. Le cours d’un turbo peut connaître des fluctuations importantes et ils se caractérisent donc par une très forte volatilité.


Classes d'actifs


  retour

Plus de cette catégorie