Calculateur Voir nos performances

Utilisez le calculateur pour voir
le rendemement de vos actifs

Calculer

Bulletin Trimestriel Investment Outlook

Vous souhaitez recevoir périodiquement
nos perspectives d'investissement ?

S'inscrire

Un bouleversement menace le secteur de la gestion de fortune

9 avril 2013, De Financiële Telegraaf

Les gestionnaires de patrimoine Néerlandais vont être confrontés à des temps difficiles : pour une grosse majorité des gestionnaires, une faillite ou une reprise sera inévitable. L’année prochaine leurs bénéfices seront influencés négativement lorsqu’ils ne pourront plus accepter de commissions de la part de fonds d’investissements (indemnité de distribution).

L’interdiction de percevoir cette indemnité, sera accompagnée par la disparition d’une autre source de revenus moins connue : les rétrocessions de commissions. « Un gestionnaire percevant les deux, peut perdre jusqu’à deux tiers de ses revenus. Pour une telle entreprise, cela peut signifier le coup de grâce », déclarait Victor Zwart du gestionnaire de patrimoine Wealtheon.

Wealtheon n’investit pas dans les fonds d’investissements – ne perçoit donc pas d’indemnité de distribution – et depuis sa création Wealtheon transfert les commissions reçus directement à ses clients. Cependant, Zwart a toujours dû expliquer pourquoi l’indemnité de gestion annuel s’élevait à 1 %, alors qu’ailleurs elles sont parfois inferieures. « Grâce aux commissions reçues, en fait des frais cachés pour le client, certains intervenants ont pu garder leurs frais de gestion très bas. Dès l'année prochaine, ils auront certaines choses à expliquer à leurs clients, car ils ne pourront probablement survivre que s’ils augmentent considérablement ces frais de gestion. ».


Gestion de patrimoine

  Contactez-moi

  retour